Bienvenue chez CENTURY 21 Farré Pasteur, Agence immobilière PARIS 75015

Parlons marché immobilier

Publiée le 30/10/2020

 

Depuis la fin du confinement, le marché immobilier de l’ancien, a une dynamique exceptionnelle. Il y a les projets qui étaient en cours avant le confinement et qui se sont concrétisés, plus les projets qui ont été muris lors de ce confinement. Selon les chiffres du Réseau CENTURY 21, société du groupe Nexity, cette dynamique n’a pas faiblit au 3ème trimestre 2020.

Le marché des maisons est celui qui explose le plus ! La demande est très forte avec une augmentation des ventes de 19.6% par rapport au 3ème trimestre 2019. Le montant moyen des maisons atteint un niveau record : 244.216€. Ceci s’explique par une superficie qui a tendance à augmenter.

Les prix eux, continuent d’augmenter, mais de peu, dans un contexte où la demande est supérieure à l’offre. +2.6% pour les appartements, +1.5% pour les maisons par rapport au 3ème trimestre 2019.

Parlons des taux d’intérêts. Ceux-ci ont atteint des niveaux planchers. La capacité d’endettement peut donc être utilisée en totalité. La quotité de financement du bien par emprunt augmente : +4.2% par rapport au 3ème trimestre 2019.

Qui achète ? Ce sont essentiellement les 30/40 ans, leur part a progressée de 3.4% et ils représentent désormais 27% des acquisitions en France. Les cadres moyens représentent un quart des acquéreurs.

L’acquisition pour résidence principale reste majoritaire mais l’investissement progresse lui de 8.5%, après avoir diminué à la sortie du confinement. L’achat pour investissement représente aujourd’hui 29.4% des transactions. Les résidences secondaires, elles, évoluent peu, avec 7.1% des acquisitions.

A PARIS

A Paris, les prix ont continué de grimper sur 12 mois : +4.6%. Ce qui a entrainé un effondrement de l’activité : -17.9% comparé au 3ème trimestre 2019. Le prix moyen à Paris est aujourd’hui de 10 527€ du m².

Le montant moyen d’une transaction, lui, est de 536 066€. Pour financer ses opérations, les Parisiens ont augmenté la quotité financée par emprunt : elle représente 82.2% du montant de l’acquisition. Les cadres moyens sont aux manettes : leur proportion parmi les acquéreurs parisiens augmente le plus vite (+7.9%), ils sont à l’origine de 39.4% des transactions. Les professions libérales et les cadres supérieurs représente, eux, 43.9% des acquisitions à Paris.

L’achat de résidences principales représente 59.3% des acquisitions. L’achat pour placement atteint un niveau record dans la capitale : 33.4%.

EN ILE DE FRANCE

En Ile de France le marché est extrêmement dynamique, notamment pour les maisons : + 13.5% en 1 an. Les acquéreurs se détournent un peu de Paris pour se tourner vers des départements proches, mais qui offrent des espaces verts et des prix plus abordables. La Seine et Marne et le Val d’Oise en tête.

Les prix sont plus abordables qu’à Paris mais ils s’envolent tout de même, + 10% en un an pour les maisons avec un prix moyen de 3247€ du m², + 9.8% pour les appartements avec un prix moyen de 4281€.

Ce sont majoritairement les cadres moyens qui achètent. Ils représentent désormais 40.7% des opérations immobilières franciliennes. Les employés et ouvriers représentent eux, 32% des acquéreurs.

Pour conclure, durant cette période difficile, l’attrait pour l’immobilier ne faiblit pas. Les taux restent toujours bas, la pierre reste une valeur refuge et les français préfèrent être propriétaires. Le marché devrait continuer sur sa lancée si les taux n’augmentent pas trop et que l’évolution des prix reste modérée.

Suite aux annonces gouvernementales notre agence est fermée au public. Mais nous restons joignable au 01 87 44 94 94 et par mail pasteur@century21.fr

Notre actualité